EN AVOIR LE COEUR NET

En avoir le Coeur net

"Suite à un accident grave de voyageur"

D'après le roman d'Eric Fottorino (Ed° Gallimard 2013) et avec inserts d'autres écrivains, chansons, musique...

Interprètes : Philippe MATHE et Célio MÉNARD

Spectacle créé en "one shot" exceptionnel en février 2014 (repris 31 janvier 2015 Les Ponts de Cé- cadre journée nationale de prévention du suicide)

Presse : « Une création choc »             «Philippe Mathé a réussi une performance époustoufante dans son adaptation d'un récit d'Éric Fottorino, Suite à un accident grave de voyageur, un titre révélateur de ce phénomène à la fois énigmatique et banal qui a fasciné l'auteur : les suicides dans les gares et sur les voies.

L'exercice était périlleux de mettre en scène ce thème, tant son évocation est chargée de réticences, de non-dits et d'incompréhensions. Philippe Mathé a parfaitement passé l'épreuve. Il a été l'homme inquiet qui interroge l'histoire de trois personnages ayant choisi cette fn, le témoin qui en dévoile les conséquences sur le quotidien perturbé des voyageurs.             Il a dénoncé dans une grande sensibilité l'indiférence générale et les valeurs inversées proclamant cyniquement que « le suicide sur les voies n'est pas une vie perdue, mais du temps perdu ». La puissance du spectacle était encore amplifée par la présence muette sur scène de Célio Ménard, comptable inexorable de ces suicides commis le temps de la représentation.

Mais qu'on ne s'y trompe pas, En avoir le cœur net n'a rien de triste. À son émouvante gravité, il ajoute une belle part de légèreté par l'introduction de séquences où c'est le corps qui « parle » et danse, où des chansons fredonnées et des refrains connus prennent le relais de la parole, pour l'appuyer ou la subvertir...  Un spectacle longuement applaudi par un public conquis »      Ouest-France mars 2014

"LE BIBLIOTHEATRE LEVE UN TABOU : La France détient un triste record, avec une tentative de suicide toutes les quatre minutes, un décès par suicide toutes les cinquante minutes. Pourquoi refusons-nous de comprendre, d'accompagner un tel acte qui est un choix personnel. Parler pour l'éviter, parler pour pouvoir le faire. Un spectacle qui trouble pour les uns, ou qui donne envie de vivre pour d'autres, SURTOUT UN MOMENT QUI NE LAISSE PAS INDIFFÉRENTS."       Courrier Ouest février 2015

Extraits du blog des spectateurs :

"400% humain ! justesse du jeu, de la forme, de la mise en scène... mis au service d'un texte empreint d'une profonde humanité" (C.L Pellouailles)

"Sur un sujet si périlleux et délicat, Philippe Mathé réussit son pari de dire, dénoncer l'indifférence... un texte magistralement servi"  (N.C.N Ruffec)

"Un sujet grave et pourtant on souri et on rit : le sujet est si lourd par son importance, et si léger dans sa vibrante et enjouée interprétation que nous assistons à un vrai beau moment de théâtre. Belle performance d'acteur, belle aventure de spectateur : courrez-y sans appréhension" (R.H Angers)

"Une enquête peu ordianaire mais vivifiante et une belle leçon de savoir parler de nous, et de notre "savoir-vivre ensemble" !" (JMG Angers)

"La magie habituelle de Philippe qui nous scotche à chaque fois à nos fauteuils...comme tous j'ai apprécié l'aspect chorégraphique et l'usage de la langue des signes : un superbe ballet " (M.M.Mayenne)

AU GÉNÉRIQUE :

Les autres auteurs : textes E.Fottorino , M.Lesbre, Ph.Besson, A.Camus, G.Cesbron, J.Benameur , R.Gary, L.Trouillot, R.Char, E.Jünger, P.Desproges, RG.Cadou ... chansons de J.Ferrat, G.Vigneau, C.Ringer, J.Dutronc, H.Tachan, A.Souchon... musiques de JS Bach, A.Brahem, I.Bitova, J.Haynd, S.Reich...

Adaptation collage et écriture : Philippe Mathé - Direction d'acteur : Philippe ROBERT - Création lumière et bande sonore : Célio Ménard - Chorégraphie phrases dansées : Marie RUAL - Langue des Signes française : Laëtitia THUAL - Régie : Manon LEBOUCHER - Photos : Solène MORIZEAU

Co-production : THV Ville de Saint Barthélemy d'Anjou

Résidences : Rennes (La Paillette) - St Barthélemy d'Anjou (THV) - La Flèche (Le Carroi) - Pour reprise:  Les Ponts de Cé (Théâtre des dames) 

CHAQUE REPRÉSENTATION LYCÉEENNE OU TOUT PUBLIC PEUT ÊTRE PRÉCÉDÉE D'UNE LECTURE D'EXTRAITS D'OEUVRES DE ERIC FOTTORINO et d'une présentation du travail d'adaptation ; voir en partenariat d'un débat/échange sur le thème du spectacle. 

Tous renseignements sur ce spectacle en tournée (dossier/conditions tarifs et technique) sur demande.

Clin d'oeil, qui dit le ton du spectacle (aussi), à l'image de la vie... :

"Un beau jour, on entame une partie de pétanque avec des copains, sous les platanes bruissants d'étouneaux, l'air sent l'herbe chaude et l'anis, et les enfants jouent nus, et la nuit sera gaie, avec de l'amour et des guitares, et puis voilà que tu te baisses pour ajuster ton tif, et "clac", cette artère à la con te pète sous la tempe, et tu meurs en bermuda. Et c'est là, mon frère, que je te pose la question : à qui est le point ?" (Pierre Desproges)

Contact

bibliotheatre@wanadoo.fr
Tél : 02 41 18 09 92 et 06 43 90 47 37

Abbaye Mauriste 2 rue Charles de Renéville BP 54
Saint Florent-le Vieil 49410 Mauges-sur-Loire

Newsletter


Partenaires