COUPS DE MAINS

A TRAVERS CHAMPS - BIBLIOTHEATRE             Création début 2020, par deux compagnies mutualisant leurs moyens en un projet à 2 x 4 mains.

COUPS DE MAINS   Diptyque    1 Les mains de Georges   2  Les mains de Félix 

Récits de (vigoureux) résistants sur nos champs de batailles

 

" Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! " Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."

Les sens des COUPS DE MAINS, ou Ttrois raisons pour préserver la planète et la nature, les espèces vivantes, dont celle de tous les humains :

- c'est avec le savoir-faire acquis (par Georges l'agriculteur et Félix le masseur) que l'homme agit        - comme c'est la guerre (locale, mondiale) : il faut résister, alarmer et s'armer, porter « des coups »       - c'est maintenant comme hier qu'il faut aider, être solidaires et fraternels, engagés pour deux-mains

L'équipe de Création : Anne MARCEL - Annick CESBRON - Philippe MATHÉ - Jean-Marc PINAULT

COUPS DE MAINS

1 - Les mains de Georges

LUCIE est la fille de Georges (de Terre, et Ergon Travailler) ; Lucie est donc la fille d'un agriculteur du Maine-et-Loire, né en 1933 et mort en 2015 des suites de sa maladie de Parkinson, due aux pesticides utilisés dans son exploitation.

Son « coup de main » à Georges ? Sa participation à la création du mouvement qui donnera la Confédération Paysanne, voulant choisir une manière plus « écolo » de prendre soin de la Terre cultivée et des terriens  qui s'en nourrissent et qui en vivent.

Lucie a « récolté » sur son dictaphone les paroles de fin-de-passage de son père.

Le témoignage qu’elle fait du récit de la vie de cet homme juste et de ses engagements est, pour elle, une façon de soigner son incapacité maladive à « mettre les mains dans la terre ».

Georges a tenté de s’opposer aux empoisonneurs et Lucie est en colère que l'on puisse ne rien faire, et peut-être oublier cet humaniste : elle veut le remercier publiquement.

2 - Les mains de Félix

ARNO est le fils de Félix (du latin Heureux) ; Arno est donc le fils d'un « chanceux » qui avait un exceptionnel don de masseur thérapeute. Né en 1898 en Finlande, Félix devenu entre 1939 et 1945 le médecin personnel de Himmler, numéro 2 du régime des nazis, ces adeptes d'un «homme nouveau» et du modèle d'une race dominante.

Son coup de main à Félix ? Il s'est fait « payer en vies humaines » ses massages corporels sur le planificateur des camps de la mort : Félix, en soignant le bourreau de millions de gens, a pu négocier et sauver plus de cent mille vies, au risque de sa vie-même.

Arno, le fils survivant, a donné à un écrivain toutes les preuves de la vie incroyable de son passeur de père : l'écrivain J.K. a donc publié « Les mains du miracle » en 1960 (année de la mort de Félix), pour témoigner de ce « juste », tout en demandant si, nous, aurions eu le courage d'obtenir « la paix » à ce prix.

Félix n'était pas d'accord avec les empoisonneurs et Arno est en colère que l'on puisse ne rien faire, et peut-être oublier cet humaniste : il veut le remercier publiquement.

 

Il y a des points communs en allers-retours entre ces deux histoires : les corps, la valeur et les choix d'une vie, et l'engagement, la résistance avec chacun son « savoir-faire » et à sa place, pour le soin de la Terre des Humains...

Pourtant, les empoisonneurs de la terre et des esprits sont là, puissants, pollueurs, et d'autres reviennent avec force et cynisme aujourd'hui, en Europe et sur la planète. Face à eux ou au milieu d'eux : que faisons-nous de nos mains ?  Quels « coups de mains » porter, en écho à ceux de Georges et Félix ?

Lucie et Arno « veulent des coquelicots »...chacun sur son champ, de batailles.

Ensemble, « (se) cultiver » en croisant leurs deux « vigoureux héros » sur scène.

+

Avec la création, seront réalisées cinq « Campagnes de Lectures » pour « préparer le terrain public» en amont de la création.

Contact

bibliotheatre@wanadoo.fr
Tél : 02 41 18 09 92 et 06 43 90 47 37

Abbaye Mauriste 2 rue Charles de Renéville BP 54
Saint Florent-le Vieil 49410 Mauges-sur-Loire

Newsletter


Partenaires